Les actifs en cosmétique

Un produit cosmétique est constitué d’une multitude d’ingrédients mais comment s’y retrouver ?


La composition d’un produit cosmétique

Nous allons résumer un produit cosmétique de cette manière :

fiche compo cosmétique 2.png

La galénique

La galénique d’un produit cosmétique est sa forme physique. Il peut s’agir d’une crème, d’un gel, d’une huile, d’un beurre… La galénique dépend de la fonction du produit. S’il s’agit d’un produit destiné aux peaux sèches, une huile ou une crème riche sont des galéniques adaptées. A l’inverse, pour un produit pour peaux mixte, un gel ou une crème légère seront préférables.

Pour l’exemple, la Crème anti âge 360° est dotée d’une galénique riche. C’est à dire que, au-delà de ses actifs anti-âge, l’objectif de cette crème est de booster l’hydratation de la peau. A elle seule, la galénique de cette crème est hydratante.

Le parfum

Le parfum est utilisé afin de donner une odeur appréciable, synonyme d’évasion. Le choix du parfum est un savoir faire à part entière, tant il est déterminant dans l’appréciation de la qualité du produit.

La gamme Origine intègre plus de « 25 parfums ». Chacun d’entre eux a été sélectionné auprès de nos parfumeurs, tous implantés dans la région de Grasse, capitale mondiale du parfum.

 

Les actifs

Ce sont les ingrédients qui confèrent un action ciblée au produit cosmétique. Ils permettent ainsi les revendications du type « hydratant, apaisant, matifiant… ». Les actifs cosmétiques peuvent avoir des origines très diverses, voici quelques exemples :

 

shutterstock_435361822.jpg

Les extraits végétaux

Ces actifs sont issus d’un organisme végétal (plante, arbre). Ils peuvent être issus de la macération des feuilles, des racines, ou encore de la fleur de cet organisme dans un solvant. Ce solvant peut être de l’huile, de la glycérine ou encore de l’eau.

Origine utilise une variété importante d’extraits végétaux, plus de 40 extraits sont utilisés dans l’ensemble des produits.

Leurs propriétés sont très variées et bien sûr diffèrent selon le type de végétal utilisé.
Par exemple, le lierre, le café vert et le guarana sont utilisés dans l’huile Minceur. La fleur de lys, d’hibiscus, de thé, de vanille, dans les huiles originelles. Nous retrouvons également la camomille Romaine, le concombre ou le thé vert dans l’eau micellaire.

L’efficacité de bon nombre de plantes est reconnue et la connaissance affinée au fur et à mesure de publications scientifiques.

Les huiles végétales, beurres végétaux

55868184_xxl.jpg

 

Les huiles végétales sont riches en éléments essentiels pour la peau. Elles sont obtenues par pression des graines ou du noyau du fruit. Les huiles végétales contiennent des acides gras insaturés comme l’acide oléique (oméga 9), linoléique (oméga 6) ou linolénique (oméga 3). Ces acides gras sont présents en quantité variable selon la nature de l’huile. Ces acides gras sont particulièrement importants pour la peau car ils permettent de conserver son taux d’hydratation en conservant la barrière lipidique.

Les beurres comme le karité, le beurre de mangue sont obtenus par pression de la noix. Ils ont une texture riche et sont naturellement hydratants. Ils sont aussi composés d’ingrédients intéressants d’un point de vue cosmétique. Ils contiennent des acides gras insaturés et aussi des insaponifiables comme la vitamine A et E, agents anti-oxydants naturels.


Les huiles essentielles

 Elles sont obtenues par hydrodistillation de la fraction volatile de la plante, de la fleur, de la feuille ou encore de l’écorce ou du zeste. Elles sont très concentrées et sont donc à utiliser avec précaution car elles peuvent provoquer des allergies ou être photosensibilisantes.

Les huiles essentielles influent sur la senteur du produit, mais pas seulement. Son système de conservation (quantité de conservateur), sa stabilité,  son efficacité, s’en trouvent modifiés.

 

Efficaces ou pas ?

gommage-naturel.jpg

Les actifs utilisés sont pour la plupart « objectivés », c’est-à-dire qu’ils font l’objet de tests et qu’à la concentration d’actif testé, une activité a été observée.  Les tests peuvent être réalisés sur des volontaires (in vivo) ou sur des cellules de peau (in vitro). La durée est généralement de 28 jours ce qui correspond au temps de vie d’une cellule de l’épiderme.


Ainsi, lorsque vous utilisez des produits cosmétiques, il faut être patiente, l’efficacité se perçoit le plus souvent sur le long terme.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.